La Chapelle appelle aux dons !

Ouverte en 1993, La Chapelle est le plus vieux squat toulousain (et sans doute français) encore en activité.

Après des années de lutte contre l’Archevêché, propriétaire et désireux de réaliser une plus-value immobilière sur une bâtisse qu’il avait pourtant laissée à l’abandon, la Mairie de Toulouse avait décidé de préempter le lieu pour y « préserver le projet associatif qui y est mené » selon ses propres termes.

Quelques réunions au Capitole plus tard, La Chapelle, selon toute vraisemblance et contre toute attente, devrait réussir à se pérenniser tout en maintenant l’autonomie de son projet ! En effet, la Mairie a accepté le principe de céder le lieu sous forme de bail emphytéotique à l’association Atelier Idéal, voire de le lui vendre.

Le samedi 2 et dimanche 3 juillet 2016, La Chapelle vous invite à un week-end festif et convivial pour lancer officiellement une campagne de dons.

Après 23 ans d’aventures collectives autogérées, outil de rencontre, de partage et d’échange, au service des projets alternatifs, d’une ville à vivre et non à consommer, terrain fertile des expérimentations sociales politiques et culturelles toulousaines, La Chapelle voit donc son horizon s’éclaircir vers un avenir pérenne… avec votre soutien !

Des chantiers à la pelle…

Ensemble bâtissons l’avenir de la Chapelle !

Deux jours pour découvrir ou redécouvrir la Chapelle, son histoire, les collectifs qui l’animent …

Deux jours d’événements festifs pour ouvrir la campagne de financement participatif qui nous permettra de continuer à écrire l’histoire…

www.lachapelletoulouse.fr

1-titresous-2

Samedi 2 juillet (de 14h à 23h)

à 17h: Ta Mère, La Goguette – chanson à textes !

Une goguette, c’est un moment pour s’exprimer en chanson sur l’actualité. Tout y passe : politique, faits divers, société, … mais en musique sur des airs de chansons connues de tous !

à 18h30 : Gwenaël B. et Le 25Bis – chanson folk-rock

Gwenaël B, chanteur de chansons. Une dénomination simple, directe, brute. Tout comme son chant, tout comme lui, être à vif dont la voix résonne aussi bien dans les bars, les cafés culturels, que sur scène, plein feux. […] On sent parfois chez Gwenaël B. un désordre bienfaiteur, une envie d’envoyer valser tout ce sur quoi on se croit bien assis.

à 20h00 : La Théorie des cordes – Quartet jazz

La Théorie des Cordes est un subtil cocktail musical et visuel dont la composition se résume à 2 cuillères à soupe de Rock progressif et 21g de Jazz. L’ingrédient final est pour après, à découvrir en live. La Théorie des Cordes, comme on l’entend, essaie de relier l’infiniment grand à l’infiniment petit et ainsi, décrypter quelques schémas que le temps nous dicte.

à 21h30 : Eugénie Ursch – Barock bohème

Entre les voyages qu’elle a effectués et ceux dont elle a rêvé, Eugénie Ursch nous emmène dans un univers poétique nomade, du Maghreb aux Balkans. Mariant ses cordes vocales à celles de son violoncelle, élaborant des boucles en temps réel, Eugénie Ursch fait résonner mille voix pour accompagner ce voyage. Sa sensibilité et son parcours classiques sont exacerbés par les mélanges qu’elle s’autorise sans complexes.

Entrée libre dès 14h. Bar et restauration possible sur place.

Bibliothèque vivante, stands associatifs, atelier sérigraphie (ramène ton t-shirt !), expositions, projections, jeux, coin détente, atelier Pizza dans le four à Pain …

 

Dimanche 3 juillet (dès 12h et jusqu’à 21h)

Entrée libre dès 12h. Spectacles dans le jardin de La Chapelle.

A Partir de 12h : Repas du quartier Compans-Cafarelli dans la rue de la Paix !

De 12h à 17h : Jeux pour petits et grands dans le jardin de la Chapelle

à 18h : All’Arrabbiata – Cabaret satirique politique

Au commencement, il y a les textes d’Ascanio Celestini : auteur, comédien et metteur en scène italien. Il est très connu là-bas, notamment pour ses chroniques télévisuelles dans lesquelles il critique le pouvoir, les modes de pensées et le modèle économique actuel. Puis, il y a Renata et Pablo qui traduisent et adaptent ces textes. Et enfin, il y a Lucas, qui pose ses notes de piano sur quelques chansons engagées du répertoire italien…  On rit… jaune parfois, on est scotché, on applaudit… Pas une minute de répit, et une évidence : on veut du rab !

à 20h : Imbert Imbert – Chanson punk par un poète mordant !

Trentenaire à la gouaille sombre et sarcastique, Imbert Imbert arpente déjà, depuis quelques années, les chemins scabreux de l’âme humaine, avec sa contrebasse aux formes généreuses. Affamé de mots abrupts et tendres, il a l’amour libertaire et la verve contestataire. Il biberonne au temps qui passe, et aime le « poétiquement incorrect ». Mais parfois, il s’abandonne aussi à l’amour, qui le revigore, et nous dit malgré tout, que « La vie est belle » ! A savourer ! (Audrey Prieur – BSCNews – à propos de son 4è album « Viande d’Amour » sorti en mai 2016)

1ère escale à La Chapelle pour Imbert Imbert : à ne pas manquer !

Pour plus d’informations :

A propos de l’évènement : www.atelierideal.lautre.net

A propos du fonds de dotation LA CHAPELLE : www.lachapelletoulouse.fr

LA CHAPELLE LANCE SON FINANCEMENT PARTICIPATIF !

Evènement organisé par les groupes utilisateurs réguliers de La Chapelle : La Relâche, La Dérive Jubilatoire, L’AMAP, Les Boulangères du 36, Le Kiosk, L’Atelier Idéal

Publicités